Un article de loi qui vient en aide aux ostéopathes de Bordeaux et partout ailleurs

Vous exercez la profession d'ostéopathe à Bordeaux ? ou même ailleurs ?

Exercer le métier d’ostéopathe dans la ville de Bordeaux nécessite la mise en place d’un moyen fiable de communication afin de trouver des patients. Généralement les ostéopathes emploient des moyens standards pour se faire un début de clientèle comme prendre contact avec les pages jaunes et établir un contrat de visibilité avec eux. Certains ostéopathes ont décidé de mettre en place un site Internet sont malheureusement tombés sur des agences web malhonnêtes qui leur ont fait signer des contrats à durée d’engagement très longue. Désormais le gouvernement a mis en place une loi qui vise à éliminer le cas d’arnaque auprès des ostéopathes par rapport à la mise en forme de leur site Internet. 

Un savoir faire qui peut être redoutable et au détriment des ostéopathes de Bordeaux et d'ailleurs

Le savoir-faire de certaines agences web leur a permis de mettre en place des systèmes très vicieux pour arnaquer les ostéopathes de Bordeaux et d’ailleurs même.  Il faut donc être vigilant ! La personne qui vend un site Internet avec cette méthode s’arrange pour se déplacer dans le cabinet de l’ostéopathe afin de lui déballer un argumentaire commercial de manière très cavalière. L’objectif de la méthode est de plonger l’ostéopathe dans une bulle émotionnelle telle qu’il sera enclin à mieux accepter la proposition du vendeur. C’est ainsi que ce sont fait arnaqués beaucoup de professionnels, y compris des ostéopathes de la ville de Bordeaux.

Le vendeur organise sa stratégie pour que l’ostéopathe confortablement installé dans son cabinet à Bordeaux n’ait pas le temps de vraiment bien réfléchir aux contraintes négatives d’offre présentée. Le vendeur pousse l’ostéopathe à signer le contrat le plus vite possible en utilisant autant de leviers que nécessaire. Des nouvelles obligations impliquent la présence de certaines clauses sur les contrats. Dans certains cas, ces obligations ne sont pas respectées. Cela permet donc aux ostéopathes de rendre le contrat caduc.